Articles

Affichage des articles du décembre, 2019

Spaghetti de la Befana

Image
Le 6 janvier, jour de l'Epiphanie, on fête la Befana ici en Italie.
Alors qu'en France nous fêtons la présentation du Messie aux Rois Mages en dégustant la galette des Rois, ici l'Epiphanie est un jour férié et la nuit du 5 au 6 janvier, une vieille sorcière aux chaussures trouées (dans l'imaginaire que nous nous en sommes fait) survole les toits sur son balai volant et distribue des bonbons, chocolats et petits cadeaux aux gentils enfants qui ont pris le soin de laisser une chaussette à remplir sur le coin de la cheminée. Pour les moins gentils et toutes les bêtises commises durant l'année, c'est un peu de charbon qui côtoieront les douceurs chocolatées, ( le charbon avec les années est devenu lui aussi une gourmandise sucrée en forme de...charbon). En réalité, la Befana représente elle aussi les dons apportés par les Rois Mages à l'enfant Jésus. L'origine de cette Befana vient peut-être d'une tradition paysanne. En effet, la douzième nuit après Noë…

Cotechino et lentilles

Image
Cotechino e lenticchie Plus qu'une recette, c'est d'une tradition italiennede fin d'année qu'il est question aujourd'hui, tradition dont j'ai eu l'occasion à plusieurs reprises de vous parler sur ma page facebook mais pas encore ici.  Le cotechino ou zampone accompagnés de lentilles sont dégustés la nuit du 31 décembre au 1er janvier, toujours après minuit, pour porter chance et abondance durant l'année à venir. En réalité, les lentilles, bien avant la tradition du cotechino ou du zampone, avaient déjà cette symbolique de porter de l'argent. Il était même coutume à l'époque romaine d'offrir un porte-monnaie rempli de lentilles en pensant qu'au cours de l'année celles-ci se transformeraient en monnaies. Originaire du Nord de l'Italie, en particulier de Modena en Emilie-Romagne, on en trouve dans tout le Bel Paese et chaque région détient sa recette secrète. Le cotechino est présenté comme une grosse saucisse etest préparé à base d…

Risotto aux champignons en papillote de jambon de Parme

Image
Le titre exact est véritablement risotto aux champignons de Paris et aux cèpes, parfumé à l'huile de truffe blanche, en papillote de jambon de Parme. Mais ca fait un peu long ;) Cette recette était le rêve gustratif de mon italien. Un rêve déjà réalisé mais qu'il souhaitait absolument revivre. C'est lors d'un déplacement professionnel à Parma qu'il a eu l'occasion de déguster ce merveilleux risotto. Un risotto chic et savoureux composé de produits de qualité, une explosion de saveurs en bouche, un met idéal pour toutes vos occasions spéciales et en particulier les fêtes de fin d'année.  La présentation est originale et fera certainement son petit effet sur votre table. Avec cette recette italienne particulièrement raffinée, vous comblerez les papilles de vos convives, faites-moi confiance.


Concernant les quantités, un peu plus de cèpes, un peu moins de champignons de Paris, faites selon vos goûts.
Pour 3/4 personnes :
- 200 grammes de riz arborio - 20 grammes de cè…

Pandoro à la crème mascarpone

Image
J'adore le pandoro de Verona. Bien plus que le panettone, son rival milanais. Je raffole du pandoro. J'en mangerais matin, midi et ce soir, du 1er décembre à début janvier. En réalité, dès le mois d'octobre nous pouvons en trouver dans les magasins mais de mon coté je ne cède à la tentation qu'au mois de décembre. Le pandoro est cette sorte de brioche qu'on retrouve sur toutes les tables italiennes durant la période des fêtes, aux cotés du panettone.  Personnellement, je le préfère nature mais vous pouvez en trouver farci à la crème au chocolat ou aux pépites de chocolat, au goût tiramisù, au limoncello...Et comme je vous le propose aujourd'hui, il est tout à fait possible de le garnir soi-même de crème.

Je n'ai pas réalisé ce pandoro, je fais comme la plupart des italiens, je l'achète. Quand j'aurai l'envie et le temps, j'achèterai le moule et vous serez les premiers à le savoir ;)
- 1 pandoro - 350 grammes de mascarpone - 3 oeufs - 120 gramme de s…

Truffes au tiramisù

Image
Il n'y a pas (encore) de recettes de tiramisù sur ce blog totalement dédié à la cuisine italienne pour deux ou trois raisons : - la recette se trouve sur des milliards de blog de cuisine. Franchement, que pourrais-je apporter de plus ? - j'aime bien vous faire découvrir des recettes un peu moins célèbres et vous emmener avec moi vers de nouveaux horizons culinaires, à l'aventure en quelque sorte. Le tiramisù, c'est d'un classique...Oui, c'est vrai aussi que vous retrouverez quelques classiques de la cuisine italienne sur ce blog, mais alors pourquoi pas encore celle du tiramisù ? Et pourquoi avez-vous cette étrange impression que je snobe ce dessert ? - je n'aime pas le tiramisù. Voilà, c'est dit.  Par-contre, si vous demandez à mon italien quel est son dessert préféré, attendez-vous au cliché : le tiramisù. Et oui, il adore la pasta, la pizza et le tiramisù. Je ne lui en ai jamais fait mais il ne désespère pas... Enfin je lui ai tout de même fait un semifr…

Parrozzo

Image
Noël, en Italie, point de bûches, (même si le tronchetto - la bûche - devient de plus en plus à la mode).  Les grands classiques, qui ont dépassé les frontières depuis bien longtemps et qui restent indispensables pour des fêtes de Noël réussies, sont le Panettone, d'origine milanese, et le Pandoro, de Verone- Cependant, en s'intéressant de plus près aux différentes régions, nous découvrons des traditions autres que les deux desserts nommés ci-dessus, comme le Parrozzo que je vous propose aujourd'hui. Mais vous remarquerez que sa composition reste sobre, et je vais vous dire : ça tombe bien parce que moi et la crème on ne s'aime pas.  A l'origine, il s'agit d'un pan rozzo, un pain à base de farine de maïs consommé surtout par les paysans, un pain pauvre dans sa composition mais savoureux grâce à sa surface très cuite, presque brûlée. Puis le Parrozzo, la version sucrée du pan rozzo, est né de l'imagination de Luigi D’Amico durant les années 1920, un pâtis…

Gâteau à la ricotta et aux fruits confits

Image
Voilà un dessert dans la pure tradition italienne. Ricotta et fruits confits sont en effet une association très souvent utilisée dans la préparation de gâteaux made in Italia. Vous pouvez retrouver ce dessert sous forme de crostata avec la présence d'une pâte brisée ou en simple gâteau comme aujourd'hui. Parfaite pour les gourmandises de fin d'année, cette torta ricca di ricotta saura enchanter vos papilles. La recette m'a été transmise par mon amie Rossella qui m'a offert plein de livres de cuisine italienne et pugliese en particulier, de quoi partager avec vous encore de nombreuses choses :)
 Il vous faudra :
- 250 grammes de ricotta au lait de vache - 170 grammes de sucre - 200 grammes de farine - 1 sachet de sucre vanillé - 1 sachet de levure chimique - 2 oeufs - 50 grammes de beurre mou - 50 grammes de pépites de chocolat noir - 50 grammes de raisins secs - 50 grammes de fruits confits
1- Dans un saladier, battre les oeufs avec le sucre et le sucre vanillé. Ajouter le beurre…

Panpepato Umbro

Image
Direction l'Ombrie pour ce nouveau dessert de Noël italien. C'est dans un magazine de cuisine italienne que j'ai fait connaissance avec ce dessert. En voyant la photo, j'ai demandé illico à mon italien s'il connaissait. Il m'a répondu par l'affirmative et a ajouté "E' mooooooltobuono !"  Il ne m'en a pas fallu plus pour me convaincre de sortirnoisettes,amandes,noix,raisins secs,fruits confitsdu placard....Ça sent bonNoël ! Panpepato, pan pepato ou Pampepato est en réalité un dessert dont diverses régions s'approprient l'origine : l'Ombrie, la Toscane, l'Emilie-Romagne ou encore le Latium. Selon la région, la recette diffère avec la présence ou non de chocolat, de vin blanc, de café ou encore de poivre, même si pour ce dernier, le nom en lui-même indique la présence de poivre, (panpepato = pain poivré). Le panpepato dérive du fameux panforte, dessert typique de Sienne en Toscane. C'est lors des premiers échanges commerciaux a…

Cartellate Pugliesi

Image
La cuisine italienne est tellement riche en traditions que je n'en ferai jamais le tour En fin d'année, grâce à belle-moman, aux amis ou aux diverses émissions télévisées, je découvre toujours de nouvelles recettes spécialement réalisées pour les fêtes. Après les marzapane, voici donc lescartellate, un dessert aussi joli à regarder que délicieux. Il existe toujours quelques petites variantes selon les familles, vous le savez, et comme toujours j'ai demandé la recette à ma désormais célèbre belle-môman. 

Selon la légende, la forme rappelle l'Auréole de l'Enfant-Jésus. Mais une autre explication avance que la forme donnée aux cartellate rappelerait la couronne d'épines portée par Jésus-Christ au moment de sa Crucifixion. Il s'agit d'un dessert traditionnel des Pouilles qui peut être accompagné de vincotto, (réduction à cuisson lente de moût de raisin, condiment traditionnel des Pouilles, dans lequel nous déposons parfois des fruits et en particulier des fig…