Articles

Affichage des articles du mai, 2019

Risotto au poulet et petits pois

Image
On sort un peu des recettes traditionnelles habituellement partagées sur ce blog de cuisine italienne pour déguster ensemble un petit risotto très sympathique, rapide et simple à réaliser. On utilise rarement sinon jamais de crème dans un risotto puisque tout ce qui fera le crémeux de votre plat réside entre autre dans un juste dosage de votre bouillon. Cette recette pouvait d'ailleurs s'en passer mais comme nous sommes aujourd'hui un peu en dehors des sentiers battus, j'ai choisi d'en mettre.  Mon italien n'a pas encore demandé le divorce, vous pouvez donc réaliser cette recette sans crainte. Je n'ai donc pas grand chose à vous raconter pour une fois, sauf peut-être qu'il était très bon et qu'il est à refaire ;)
Pour 4 personnes :
- 320 grammes de riz arborio - 150 grammes de blanc de poulet - 120 grammes de petits pois - 1 litre de bouillon de poulet ou de légumes selon vos préférences - 15 cl de crème fraîche - 15 cl de vin blanc sec - grana padano ou parme…

La mafalda, pain de Sicile

Image
C'est vers la Sicile que je vous propose de voyager aujourd'hui avec cette nouvelle recette italienne, et plus particulièrement vers Palerme. La mafalda est un pain à base de semoule de blé dur et recouvert de graines de sésame. Diverses formes lui sont données (couronne, éventail, yeux de Santa Lucia - Santa Lucia est la patronne de nombreuses villes en Italie, notamment en Sicile et est la protectrice de la vue). Une mie moelleuse associée à une croûte particulièrement croquante et des saveurs délicates font de ce pain le plus consommé en Sicile.



Il existe, comme toujours, diverses versions nous racontant ses origines. Selon l'une d'entre elles, la création de la mafalda appartiendrait aux Arabes qui, arrivés sur l'ïle en 827, auraient porté avec eux la giuggiulena :  les graines de sésame. Une autre version nous indique qu'il s'agirait de la création d'un boulanger en l'honneur de Mafalda di Savoia, fille du Roi d'Italie Vittorio Emanuele. Quelq…

Crescentine ou petits pains de Modena

Image
Les crescentine sont des petits pains traditionnels de la région Emilie-Romagne et, comme indiqué dans le titre, plus particulièrement de Modena, et pour être encore plus précis, les crescentine sont originaires de l'Appennino modenese, au cœur de la chaîne de montagne des Appennini.  Pour vous aider à situer la ville s'il en est besoin, Modena est tout de même connue dans le monde entier pour, entre autres, son Parmigiano Reggiano, son vinaigre balsamique ou encore ses Ferrari ;-) Vous entendrez parler de deux appellations selon que vous vous trouviez à Modena ou Bologna, (la rivale): crescentine ou tigelle. En réalité les tigelle sont les disques en argile qui servaient à faire cuire au feu de bois les crescentine, (tigella vient du latin tegere qui signifie recouvrir) : ainsi nous déposions la pâte à crescentina entre deux disques, chacun étant décoré de diverses façons, dont l'étoile à 6 branches, représentation la plus répandue, ce qui laissait sur nos crescentine ces d…

Les frise, pain des Pouilles

Image
Aujourd'hui je partage avec vous une nouvelle recette italienne. Une recette spéciale pour moi parce que plus qu'italienne, elle est pugliese (prononcer pougliese), la terre de mon italien. Elle est on ne peut plus simple, mais l'avoir réalisée avec mes propres mains m'apporte une certaine émotion, tout comme lorsque l'italien a fait pour la première fois les galettes de ma chère Bretagne. Cet échange permanent de nos traditions culinaires, de celles qui racontent l'histoire de nos aïeux, est un vrai bonheur, et pas seulement pour nos papilles, vous l'aurez compris. Les frise racontent une histoire, celle du dur travail dans les campagnes du sud de l'Italie. Les paysans en mangeaient très souvent car il s'agissait d'un repas rapide, énergétique et surtout peu onéreux. Aujourd'hui, nous mangeons les frise à n'importe quel moment de l'année, l'été surtout, mais au coin du feu ce n'est pas mal non plus... La frisa n'est rien …

Pâtes aux poivrons, anchois et tomates

Image
Quand arrive la saison du poivron, entre mai et octobre ici en Italie, c'est un véritable bonheur pour nos papilles mais aussi pour nos yeux avec ce jaune, ce rouge parfois orangé, ce vert et ce pourpre, couleurs qui le caractérisent si bien et qui donnent du peps et du soleil dans nos assiettes. La couleur de ce piment doux, qui est d'ailleurs un fruit même s'il est consommé comme un légume, dépend en réalité de son degré de maturité au moment de la récolte. Très riche en vitamines A et C entre autres, le poivron se prête à de nombreuses recettes et se consomme aussi bien cru que cuit. Aujourd'hui, alors que sur les étals de mon primeur préféré, de beaux poivrons gorgés de soleil posaient sous mes yeux, je n'ai pas résisté à l'envie d'en déposer quelques uns dans mon panier et de réaliser cette recette qui sent bon la cuisine méditerranéenne. Et s'il vous reste encore des poivrons, pensez à réaliser la délicieuse poêlée de poivrons que je vous propose sur …

Brioches à la ricotta, au chocolat et aux amandes

Image
J'ai trouvé cette recette au hasard de mes balades sur internet. Il s'agit d'une recette de Anna Moroni qui est une cuisinière italienne bien connu des téléspectateurs de l'émission La prova del Cuoco sur Rai 1 puisqu'elle y participe quotidiennement depuis 2002. Elle a également publié quelques livres de recettes. La dame, qui approche tout de même des 80 ans, a donc proposé cette recette de coccole en 2011 (j'ai un peu de retard, comme vous pouvez le constater) et en a depuis proposé diverses variantes concernant la garniture. Coccole signifie câlins. A vrai dire, vous pourrez trouver diverses recettes ayant ce nom, salées ou sucrées, toutes bien différentes les unes des autres. Il est vrai aussi qu'en cuisine de nombreux plats sont de véritables câlins pour notre âme et nos papilles. A mi-chemin entre le biscuit et la brioche, faciles à réaliser sans temps de repos trop long, les coccole sauront peut-être vous faire fondre de plaisir...
Pour une quinzaine de…

Pâtes aux lentilles

Image
Voici un classique de la cuisine italienne, et en particulier du centre-sud de l'Italie : les pâtes aux lentilles, pasta e lenticchie.  A Naples, autant vous dire que c'est une affaire avec laquelle on ne plaisante pas. Mais là aussi, comme pour toute recette, chaque famille fait un peu à sa façon. Si l'on se tient à la version napolitaine, on préférera un plat un peu plus sec, voire compact (azzeccosa en dialecte napolitain). Les pâtes sont cuites directement avec les lentilles et le plat est dégusté avec une fourchette.  Pour les napolitains, l'utilisation de la cuillère pour ce plat est vue comme un acte effectué par des personnes sans goût, voire un peu arriérées... Voilà, et bien dans ma famille italienne, nous aimons manger ce plat de pâtes avec la grande cuillère puisque nous le préparons de façon à ce qu'il soit plus humide qu'à la napolitaine.  D'ailleurs de la même manière que cette recette, vous pouvez préparer le riz (utilisez dans ce cas un riz à ri…

Moules farcies à la mode de Brindisi

Image
Je vous propose aujourd'hui une belle recette qui arrive de la région des Pouilles  les cozze ripiene alla brindisina.  Originairede Brindisi, une villequi se trouve en bord de mer, cette recette simple et riche ensaveurs méditerranéennes saura vous plaire, j'en suis certaine.
Pour 4 personnes :
- 500 grammes de moules - 200 grammes de chapelure - une boite de 500 grammes de tomates pelées 
- 40 grammes de pecorino romano - une quinzaine d'olives noires  - une dizaine de câpres - 2 oeufs - persil haché - 1/2 oignon - 1 gousse d'ail - sel, poivre - huile d'olive extra vierge - ficelle de cuisine
1- Bien laver les moules. 2- Dans un saladier, mélanger la chapelure et le fromage, les olives coupées en quatre, les câpres, l'oeuf, le persil, l'ail haché très finement, le sel et le poivre. 3- En faisant bien attention à vos petits doigts, ouvrir les moules et les remplir de cette farce puis éventuellement lier chacune d'entre elles avec de la ficelle de cuisine (je ne l'ai…

Pâtes aux haricots blancs et à la couenne de porc

Image
Dans la cuisine italienne, associer les pâtes aux légumineuses est un classique.  Aujourd'hui, je vous propose les pâtes aux haricots blancs avec le petit truc en plus qui donnera une saveur incomparable à votre plat : la couenne de porc. C'est un plat réconfortant lorsque les températures commencent à baisser ou bien quand le printemps a bien du mal à décoller comme en ce moment ! Je ne vous cache pas qu'en découvrant ce genre de recettes mêlant pâtes et légumineuses, je me suis dit que non, franchement, ce n'était pas pour moi. En réalité, plus d'un plat ici m'aura étonné et le résultat est toujours le même : je craque complètement. Faites-moi confiance, ce plat n'est absolument pas glamour, mais qu'est-ce qu'il est bon ! La pasta e fagioli est une recette qui est réalisée du nord au sud de l'Italie mais selon les régions, diverses manières de préparer cette recette existent, et d'ailleurs comme je le dis souvent, il doit exister autant de fa…

Pâtes à l'espadon et aux tomates cerises

Image
Connaissez-vous ce format de pâtes appelé Calamarata ? D'origine napolitaine, son nom tient de sa ressemblance avec les calamars coupés en anneaux.
Ces pâtes biologiques de semoule de blé dur ici en photo sont étirées dans des moules en bronze, soumises à un processus de séchage lent pour en conserver les nutriments et issues de la variété de blé ancien Senatore Cappelli, principalement produite dans la région des Pouilles depuis un siècle.

Je vous propose donc aujourd'hui une nouvelle recette italienne, calamarata al pesce spada e pomodorini, parfaite pour donner un air de vacances à votre début de semaine. Pour 4 personnes :
- 360 grammes de calamarata L'Olivetta - 300 grammes d'espadon - 12 à 15 tomates cerises - 2 cuillères à soupe de coulis de tomate - 2 gousses d'ail - 1 verre de vin blanc sec - persil frais haché - piment d'espelette - sel - huile d'olive extra vierge - quelques câpres (facultatif)
1- Enlever la peau et l'arête centrale de l'espadon puis le …