Ma vie dans la région des Pouilles

Voilà quelques temps que cet article est en cours de rédaction. A la suite d'un partage sur ma page facebook où je racontais ce que j'aimais tant dans ma région d'adoption et au vu des nombreuses réactions positives, j'avais alors décidé de laisser une trace ici, un peu plus complète, et de vous permettre à vous qui m'avez lu ce jour là mais à vous aussi qui découvrez peut-etre ce message aujourd'hui, de mettre des images sur les mots que j'avais publiés.

Entre temps et tout récemment, nous avons été pris dans une tempete sans précédent, celle du nouveau coronavirus, et une mise en quarantaine d'un pays entier avec toutes les difficultés que cela entraine tant au niveau sanitaire qu'économique.

J'ai mal pour l'Italie, ce pays que j'aime tant, qui est devenu mien et que je vois souffrir et plus que jamais, mon coeur est rempli d'amour en vert blanc rouge.

Je vous laisse donc avec ces quelques mots dédiés à la région des Pouilles.

                                                            ************

N'est-elle pas sublime cette photographie vue depuis l'Espace de ma région d'adoption et partagée par l'astronaute italien Luca Parmitano ?



Lorsque j'ai vu cette photo, j'ai pensé immédiatement à tout ce que j'aimais de cette belle région et à tout ce qui me manquerait si je devais en partir, pour une raison ou pour une autre. 

Malgré le manque certain de ma famille, de mes amis mais aussi des paysages que j'avais l'habitude de cotoyer en France, ici c'est chez moi. J'y ai construit mon nid et j'en suis même arrivée à avoir un sentiment d'appartenance fort à cette région généreuse et aux nombreuses traditions qui la caractérisent. 

Je suis tombée amoureuse de la Puglia

Cela fait 10 ans cette année que j'ai ramené avec moi 125 kilos de cartons qui, à l'époque je me souviens, avaient légèrement fait peur à celui qui allait devenir mon époux.

Le Haut Salento devenait alors ma maison. Quelques mois plus tard, je m'y mariais et un peu plus tard encore naissait ma petite italo-francaise.
Et même si tellement de choses me manquent en France comme je l'ai écrit plus haut, je suis bien ici
Je vais vous dire pourquoi.

Parce que je suis toujours autant émerveillée par ses paysages et ses couleurs. Le bleu de la mer, le rouge de la terre, le blanc des trulli, le vert des oliviers...






Parce que j'adore sortir de chez moi et trouver de petits producteurs de fruits et légumes à tous les coins de rue, dont les couleurs et parfums des étals vous attirent inévitablement.



Parce que ça chante au réveil quand mes voisins agriculteurs embarquent dans leur ape, ces camionnettes à trois roues, et qu'à la fin de leur journée de travail ils frappent à ma porte et m'offrent quelques délices de leurs productions en échange de crêpes ou autres spécialités françaises.



Parce que je ne saurais plus faire sans le fameux Uova freschiiiii lancé à tue-tête et au micro de sa camionnette à 8h du matin devant chez moi par ce producteur d'oeufs qui sait très bien qu'on dit uova fresche mais que c'est plus drôle ainsi.



Parce que la pizzica di San Vito me touche en plein coeur et que je n'ai pas de mots pour décrire ce que je ressens quand j'assiste à une représentation.



Parce que la pizza coûte en moyenne 5 euros ici et que donc je ne pourrai plus 
jamais aller manger dans une pizzeria en France (la Margherita est à 3,50 euros).






Parce que bien évidemment je m'y suis fait des amis pour la vie.

Alors tout n'est pas rose loin de là, mais c'est mon chez moi et toutes ces petites choses nommées ci-dessus le rendent particulièrement doux.

Merci à Nefertita pour la photo de notre merveilleux vendeur d'oeufs ! <3
Toutes les photos, sauf celle de l'Espace hein, sont de ma propriété.

Commentaires

  1. Magnifique témoignage plein d’amour pour cette région qui sent bon la convivialité et l’amour des plaisirs simples de la vie !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Témoignage émouvant ,amour de votre région si magnifiquement décrit et bouleversant.bon courage à toute l'Italie. 😉😍😍

      Supprimer
  2. Bonjour Graziella, c'est suite à mon premier séjour dans les Pouilles que j'ai découvert ton blog.
    Cette région est un véritable coup de coeur, une révélation pour notre petite famille. La gentilesse des italiens du Sud est exceptionnelle. Je suis très touchée par la situation actuelle de l'Italie.
    Au plaisir de lire et de faire encore et encore tes recettes.
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
  3. C'est si beau ce que tu dis, je suis allée une fois à Foggia dans le cadre de mes vacances dans le massif du Gargano, je voulais absolument aller dans l'ergot de la botte italienne ! Ce pays est magnifique et je comprends ton amour pour lui

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sud des Pouilles est vraiment magnifique, à découvrir absolument ! Baci baci Irisa

      Supprimer
  4. Merci Graziella de partager ces superbes photos ! Votre région d'adoption est superbe (celle de vos origines aussi !), je l'adore. Alors, merci de continuer à nous faire rêver, en attendant de pouvoir en profiter réellement. Bacioni !

    RépondreSupprimer
  5. C'est si beau de voir comme l'Italie un pays avec une culture et des gens si généreux peuvent accueillir si bien les françaises et français qui tombe sous son charme.
    J'avoue que mon coeur appartient à l'Italie également.
    Mon rêve est aussi de pouvoir vivre en Italie a un moment de ma vie et pourquoi pas comme toi Graziella de trouver un chéri italien ;)
    Ils sont assez remarquables les italiens n'est ce pas ?
    Bien à toi.
    A presto Sandrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mien l'est en tous les cas ;)
      Je te le souhaite Sandrine de pouvoir vivre ici si c'est ce que tu désires :) Tout n'est pas simple mais c'est faisable :)
      Merci beaucoup pour tes mots
      Baci baci

      Supprimer
  6. Anonyme13/3/20

    Bonsoir Graziella,
    Merci de nous faire rêver par ta gentillesse, ta simplicité et ton amour évident de l'Italie.
    J'ai 63 ans mais j'ai toujours en tête de faire un tour (plus ou moins long) dans les Pouilles en général, le Salento en particulier, rejoindre des amis italiens. La période actuelle est compliquée mais nous nous relèverons.
    Prends soin de toi, nous aurons peut-être l'occasion de nous rencontrer.
    Je t'embrasse bien amicalement 😘😘
    Régine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Régine pour ces mots qui réchauffent le coeur <3
      Oui, nous nous relèverons de tout cela et nous n'en apprécierons que plus encore la beauté de la nature qui nous entoure...
      Au plaisir de vous rencontrer lors de votre prochain voyage dans les Pouilles !
      Un abbraccio
      Graziella

      Supprimer
  7. Celinc16/3/20

    J’adore les pouilles et votre blog ��

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour toutes ces infos :-) cela donne vraiment envie de venir voir Puglia ! :-) quitte à ne pas repartir :-P

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Spaghetti aux fruits de mer

Conchiglioni farcis à la ricotta et au saumon fumé

Comment faire des cubes de bouillon végétal