Mes 10 ans dans la région des Pouilles

Dans quelques jours je fêterai mes noces d'Etain avec....ma ville d'adoption. 
San Vito dei Normanni, Puglia, Italia.

10 ans de vie commune où on a appris à se connaître, à s'aimer et à accepter ces petits défauts parfois insupportables, parfois pas si importants. 

Cette année j'ai même voté pour la première fois pour ton sindaco (maire). Sans les résultats que j'espèrais, je t'en veux d'ailleurs. Il faudra te faire pardonner. 

Cette année également pour la première fois j'ai fait ma carte d'identité italienne et mon permis italien*. 
Il aura fallu 10 ans. 
10 ans pour peut-être culpabiliser un peu moins d'avoir quitté mon premier pays. 
Ce n'est jamais facile de quitter, d'avoir le coeur comme coupé en deux. 

San Vito, j'aime ta place qui semble comme être figée dans le temps. 
J'aime ta pizzica, tes panzerotti, tes p'tits vieux assis sur une chaise devant leur maison, ton dialecte, ton accent. 

Tu vois, je te fais ma déclaration, en public. 
10 ans ca vaut bien ca. 
Santu Vitu mia

Graziella. 

*(Bon pour mon permis, c'est vrai que j'étais hors-la-loi mais je ne le savais pas...passons passons)

Commentaires

  1. Comment dire ?
    BELLISSIMO !

    RépondreSupprimer
  2. Une belle histoire qui me ressemble. Moi aussi j'ai changé de pays. Néerlandaise d'origine, française par mariage. C'est en passant mon permis de conduire en France que j'ai découvert que j'étais devenue automatiquement française par mariage. Jusque là j'avais une carte de séjour. Quand je suis allée chercher mon permis à la préfecture on m'a dit que je n'étais pas en règle. Mais ils ont compris que j'étais de bonne foie, on me l'a remis et en même temps on a régularisé mes papiers d'identité : depuis j'ai la double nationalité.
    Je suis blogueuse culinaire comme toi et je connais bien ta région pour y avoir passé 2 séjours avec l'Association Dante Alighieri de Perpignan. J'en parle aussi sur mon blog : https://theblogdeclementine.blogspot.com/2019/10/voyage-en-salento-introduction.html
    Mon blog est en français car cela fait déjà 43 ans que j'habite en France.
    J'aime bien lire ton blog dont je suis abonnée. J'adore la cuisine italienne.
    Clementine (sans accent aigu en Néerlandais)



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Clementine, oui je connais bien ton blog depuis quelques années et que j'aime beaucoup et j'avais lu ton très bel article sur le Salento <3
      Quelle aventure changer de pays, n'est-ce pas ?
      Je pense que je ne vais pas tarder à prendre la double nationalité, (la carte d'identité italienne ne vaut que pour les démarches administratives mais en aucun cas me donne la nationalité) cela fait un moment que j'y pense et en réalisant ces derniers jours que cela faisait 10 ans que je vivais ici, je me sens prete on va dire :D
      Je t'envoie de grosses bises du Salento
      Graziella

      Supprimer
  3. Un beau message d'amour pour cette région ( où je suis passée brièvement il y a longtemps à Foggia, j'étais dans le Gargano ) cette étrange photo " nue " me fait penser à un décor de film de Coppola
    Bisous' Graziella

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Irisa, tu as raison, et d'ailleurs à plusieurs reprises cette place a servi pour tourner des films !
      Je t'envoie de grosses bises

      Supprimer
  4. Une belle déclaration d'amour pour ta région d'adoption !

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique témoignage touchant mais moi qui rêve depuis longtemps de découvrir les Pouilles, cette place sans vie me fait froid dans le dos... Chacun sa sensibilité....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La photo a été prise à un moment où tout le monde passe à table et c'est voulu :)

      La place est bien pleine de vie habituellement, sauf en période de confinement mais ca doit etre partout un peu pareil malheureusement dans ce genre de situation exceptionnelle.

      Supprimer
    2. Ah, je comprends mieux ! 🤗

      Supprimer
  6. On ne peut pas dire que je connaisse les Pouilles par rapport à d'autres régions de l'Italie mais je suis venue grâce à une escale en croisière à Bari et j'ai pu aller à Polignano a mare & évidemment Alberobello. Un jour j'espère explorer davantage et si je viens je te ferais signe.

    RépondreSupprimer
  7. On ne peut pas dire que je connaisse les Pouilles contrairement à d'autres régions d'Italie.
    En revanche j'ai eu la chance de pouvoir débarquer via une croisière à Bari et j'ai pu également aller à Polignano a mare et évidemment Alberobello. En tous les cas, je compte bien venir découvrir cette région un jour et si je viens, je te ferais signe. Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, il y a tellement de jolis villages à découvrir ici ! Je t'attends pour un caffè ;)
      Bonne journée,
      Graziella

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Spaghetti aux fruits de mer

La meilleure recette de pâte à pizza

Conchiglioni farcis à la ricotta et au saumon fumé