Tarallini

Tarallini ou cacchitieddi en dialecte de Brindisi.
Si vous avez eu l'occasion de venir en Italie, vous n'avez pu passer à côté de ces petits snacks qui se grignotent surtout au moment de l'apéritif, chez soi, chez les amis, la famille ou au restaurant. Les petits italiens, dès la maternelle, en emportent avec eux à l'école pour le goûter de 10h.
Les tarallini sont une spécialité de ma région d'adoption, les Pouilles, mais désormais, du Nord au Sud, on la retrouve dans les boulangeries, les supermarchés et les cuisines.
Il existe les versions salées et sucrées. Concernant la version salée, on peut faire des tarallini natures, au fenouil, au poivre, au piment, aux olives noires ou encore à l'oignon.
A Brindisi, on les fait traditionnellement au poivre et ils accompagnent souvent un verre de vin...
La légende raconte qu'une maman qui avait peu d'ingrédients avec elle et qui devait nourrir ses enfants se mit à mélanger farine, huile d'olive, vin et un peu de sel. Elle forma ainsi de petits cercles et enfourna le tout. Le tarallino était né.
Il s'agit d'une recette toute simple, il suffit d'avoir un peu de temps devant soi. Vous pouvez choisir de les cuire au four sans passer par l'étape numéro 3 ci-dessous.

Pour une centaine de tarallini environ 

- 500 grammes de farine blanche 
- 180 grammes d'huile d'olive 
- 10 grammes de sel 
- 200 ml de vin blanc sec 

1- Former une fontaine avec la farine, y verser l'huile d'olive, le sel puis le vin blanc sec. Commencer à pétrir avec une fourchette pendant quelques minutes, puis avec les mains. Si vous désirez proposer différents goûts, séparer la pâte en plusieurs boules, et à chacune d'entre elles, ajouter l'ingrédient de votre choix, (graines de fenouil, piment en poudre, oignon séché...) ou laisser nature.
 2- Prendre un peu de pâte, l'allonger en un boudin assez fin. Couper des morceaux d'environ 5/6 cm et unir les 2 extrémités en formant un cercle ou une goutte.
3- Faire bouillir de l'eau dans une casserole, abaisser légèrement le feu, puis y plonger une dizaine de tarallini à la fois. Lorsqu'ils remontent à la surface, les retirer et les déposer sur un torchon propre.
4- Préchauffer le four à 180°. Sur une plaque allant au four, mettre du papier sulfurisé. Y déposer les tarallini et enfourner. Laisser cuire environ 25 mn, en faisant bien attention qu'ils ne brûlent pas. Ils doivent avoir une couleur dorée et être bien croquants.
Buon appetito !

 

Commentaires

  1. Mmm, moi j'adore ceux au fenouil que je mange depuis mon enfance, j'ai d'ailleurs la recette de mon oncle que je n'ai toujours pas essayé ! Du coup 2 recettes a tester ��

    RépondreSupprimer
  2. Les gâteaux apéro préférés de mes petits-enfants, j'en fait régulièrement !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Conchiglioni farcis à la ricotta et au saumon fumé

Spaghetti aux fruits de mer

Bocaux d'artichauts marinés à l'huile d'olive