Spaghetti à la puttanesca

Avec anchois. Vous allez comprendre très vite pourquoi je le précise dès le départ ;)

Avec ce nouveau plat de pâtes, je vous promets une explosion de saveurs.
Commençons par un sujet qui fâche : les origines.

Rome et Naples se disputent la paternité de la sauce à la puttanesca. La différence entre les deux tient dans la présence ou non d'anchois.
Très clairement, et sans vouloir offenser les romains, quand on parle de sauce à la puttanesca, on pense à Napoli. Vous pourrez lire tous les livres possibles et inimaginables dédiés à la cuisine italienne : la Campanie est le berceau de la puttanesca.

La présence d'anchois ne serait en fait qu'une variante.
Il faut savoir que cette recette a évolué au fil des années. On trouve les premiers écrits à son sujet au début du 19è siècle dans le livre de Ippolito Cavalcanti, Cucina teorico-pratica. A l'époque, huile d'olive, câpres et olives étaient les ingrédients principaux. La présence de tomates est apparue plus tard et est devenue aujourd'hui indispensable.


Concernant le nom donné à cette sauce, les tentatives d'explication sont nombreuses voire assez fantaisistes. Parce que oui, c'est normal que vous ayez l'impression de dire un gros mot lorsque vous prononcez son nom :)

Parmi ces explications, nous avons celle d'Yvette la francese, une fille de joie aux origines provençales, qui aurait donné le nom à ce plat de pasta en l'honneur de sa profession, la plus ancienne au monde, un plat qui permettrait de reprendre rapidement des forces.
Une autre raconte que le propriétaire d'une maison close avait pour habitude de recevoir les clients avec ce plat facile et rapide d'exécution, d'où ce nom puttanesca.

Enfin, Jeanne Carola Francesconi nous explique dans son livre La Cucina Napoletana que c'est le peintre Eduardo Colucci vivant à Ischia qui après la seconde guerre mondiale aurait rebaptisé cette sauce plus connue sous le nom de marinara, alla puttanesca. Pourquoi donc ce nom ? Si vous avez la réponse, dites-le moi ;)
Au sujet du format de pâtes, les spaghetti sont certainement les plus utilisés pour cette recette mais il n'est pas rare non plus de la voir servie avec des penne rigate ou encore des mezze penne.

Dans l'idéal, on utilise les tomates San Marzano AOP et les olives de Gaeta. Si vous arrivez à vous procurer ces produits de qualité, c'est top, sinon on fera sans et vous viendrez par chez moi faire les emplettes lors de vos prochaines vacances ;)

Pour 4 personnes :

- 360 grammes de spaghetti
- 300 grammes de tomates pelées ou tomates fraîches bien mures si de saison
- 100 grammes d'olives noires dénoyautées
- 4 anchois
- 2 cuillères à soupe de câpres (passées sous l'eau si comme moi elles sont maintenues dans le sel)
- 1 gousse d'ail
- origan (option)
- piment (option), poivre, sel
- persil haché
- huile d'olive extra-vierge 

1- Dans une poêle, faire rissoler la gousse d'ail dans 3 cuillères à soupe d'huile d'olive puis déposer les anchois passés sous l'eau et coupés en petits morceaux. 
2- Une fois les anchois fondus, ajouter les olives coupées en 4, les câpres, les tomates pelées, le piment, l'origan et le persil. Laisser cuire une bonne dizaine de minutes.
3- Pendant ce temps, cuire vos spaghetti al dente dans un grand récipient d'eau bouillante salée. Conserver de l'eau de votre cuisson des pâtes et une fois cuites, déposer ces dernières dans la préparation à la sauce tomate.
4- Faire cuire à feu vif pendant 1 minute tout en mélangeant, ajouter un peu d'eau de cuisson si nécessaire, il est important de conserver une belle sauce. Parsemer à nouveau de persil et poivrer.
Buon appetito!

Commentaires

  1. Souris de Haute Savoie7/2/20

    Magnifique plat avec des saveurs exceptionnelles et si peu d’ingredients.👍

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'essence meme de la cuisine italienne :)
      Merci, bon week-end
      Graziella

      Supprimer
  2. Ce plat de pâtes, je l'adoooooooooore! Si parfumé et gourmand ! Et simple à cuisiner !
    Bon week-end

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Spaghetti aux fruits de mer

Conchiglioni farcis à la ricotta et au saumon fumé

Comment faire des cubes de bouillon végétal